Par le bâton et par l’épée

Le Moyen Age, période belliqueuse, fait toujours travailler notre imagination et fascine aujourd’hui le grand public. De ce fait, les techniques de combat médiéval prennent une grande importance dans le combat scénique.

Ce stage est axé sur deux armes majeures dans l’histoire du combat, le bâton et l’épée. Nous étudierons donc l’usage de ces deux armes à travers les techniques du grand bâton français, mais aussi d’après Meyer (Halbe stange) et de l’opposition arme d’hast/épée-bouclier. D’autre part, nous aborderons le système élémentaire des gardes (posta), des déplacements ainsi que les bases de l’épée longue chez Fiore dei Liberi (Italie début du XVème siècle).

Cordialement
Philippe Penguy et Michael Müller-Hewer

PROGRAMME:

  • 1. Le maniement du grand bâton français, et le bâton allemand (halbe stange) chez Meyer.
  • 2. L’opposition arme d’hast/épée-bouclier (rond, en amande, écu).
  • 3. Posta et déplacements chez Fiore dei Liberi.
  • 4. Rudiments de l’épée longue chez Fiore dei Liberi.
  • 5. Les espaces scéniques différents et leur utilisation pour le combat.
  • 6. Les fondamentaux de la mise en scène et la vision du spectateur.
  • 7. Création et présentation des scènes de combat.

Une partie des armes est fournie. Si vous disposez d’une épée longue ou d’un bâton de combat, d’un bouclier, vous êtes invité à les amener au stage. Amenez exceptionnellement aussi un masque d’escrime si vous en disposez. Le stage nécessite une tenue comprenant des chaussures de sport, un training et un t-shirt. Des gants de cuir sont obligatoires!

Samedi 28 novembre 2009, 13h30 à 18h30 et dimanche 29 novembre 2009, 10h à 17h30

Organisation : Jeux d’Epées et la Cie. Cyclone
Prix : 85 euros – Les inscriptions ne sont prises en compte qu’après un versement de 30 euros d’arrhes.
Adresse du stage : salle d’armes, gymnase Lénine, 50 bd de Brandebourg, 94200 Ivry-sur-Seine. (USI escrime)
Informations : Michael M.Hewer +33 6 60 54 33 29 Jeux d’épées
Philippe Penguy 06 60 76 07 63 ciclone @ free.fr Cie Cyclone

L’épée de cour et le mystère de la botte de Nevers

samedi 28 mars 2009, 13h30 à 18h30 et dimanche 29 mars 2009, 10h à 17h30

Organisation : La Cie. STICS et la Cie. Cyclone
Michael M. Hewer philippe-penguy1

Michaël M. Hewer, maître d’armes A.A.I

Philippe Penguy

Prix : 85 Euros

Participants : Amateurs et professionnels, débutants/ avancés

Date limite d’inscription : 21 mars 2009

Le stage a pour objectif de présenter les techniques d’estoc de l’épée de cour et du fleuret des 17ème et 18ème siècles des maîtres Liancourt(1686) et Girard (1740), ainsi qu’une adaptation aux besoins du spectacle vivant. Nous ferons un détour par le 18ème siècle grâce à Lagardère, personnage aussi imaginaire que la fameuse botte de Nevers. Le roman de Paul Féval couvre une période charnière (la fin du règne de Louis XIV et la régence de Philippe d’Orléans) qui voit l’abandon de la rapière pour l’épée.
L’épée de cour est finalement une arme évoluée de la rapière. Par sa légèreté, elle autorise un jeu d’escrime restreint à la pointe seule. L’épée émoussée, utilisée alors pour l’entraînement, fut remplacée par le fleuret à lame flexible. Jusqu’au commencement du 18
ème siècle, les lames des fleurets étaient encore montées dans des poignées d’épées de forme usuelle à l’époque, excepté dans le cas du fleuret français conventionnel qui était dépourvu de « pas d’âne ». La garde française « à lunette » fut inventée à la fin du 18ème siècle. Cette lunette, qui n’est que le contour d’une double coquille, fut adoptée parce qu’elle constituait la plus légère des gardes.
En 12 heures de travail nous abordons :
- Histoire : L’épée et le fleuret selon Liancourt et Girard
- Les règles de sécurité d’un travail sur scène sans protections
- La base du système français d’estoc et de parade/riposte
- La vitesse d’exécution et la lisibilité d’une action
- Exercices de dissociation des deux mains
- Emploi de l’épée et la main nue
- Analyse et transcription des actions filmées
- Initiation au montage des combats et à la mise en scène.
Une partie des armes est fournie. Si vous disposez d’une épée et d’un fleuret, vous êtes invité à les amener au stage. L’entraînement nécessite une tenue comprenant des chaussures de sport, un training et un T-shirt. Des gants en cuir sont obligatoires !
Inscription par Internet Les inscriptions ne sont prises en compte qu’après versement de 30,- Euros d’arrhes.
Chèque libellé à l’ordre de « USI escrime » à envoyer à : Cie. Cyclone, Philippe Penguy,
67, rue Olivier Métra, 75020 Paris.
Adresse du stage : Salle d’armes de l’US Ivry, gymnase Lénine, 50 Bd de Brandebourg, 94200 Ivry-sur-Seine.
Informations : Michael M. Hewer +33 6 60 54 33 29 info@jeuxdepees.net

Philippe Penguy +33 6 60 76 07 63 ciclone@free.fr

COMBAT SCENIQUE: Spectacles et fêtes médiévales

samedi 08 novembre 2008, 13h30 à 18h30 et dimanche 09 novembre 2008, 10h à 17h30

Michael Müller-Hewer
michael-hewer
Philippe Penguy
philippe-penguy

Organisation : Jeux d’Epées et la Cie. Cyclone
Prix: 85,- €
Le Moyen Age, période belliqueuse, fait toujours travailler notre imagination et fascine aujourd’hui le grand public. De ce fait, les techniques de combat médiéval prennent une grande importance dans le combat scénique. Malheureusement, par manque de connaissance et d’expérience, certains chorégraphes adaptent plus ou moins bien les techniques de l’escrime moderne à des armes telles que l’épée à deux mains ou le fauchon, ce qui en soi n’est pas un mal, mais, vendu comme authentique, devient un mensonge au public.

Nombreux étaient les Etats en Allemagne, dans lesquels il existait une jurisprudence basée sur le duel, le combat judiciaire. Les écoles d’escrime allemande des 15e et 16e siècles enseignaient un style de combat fondamentalement offensif en utilisant une multitude d’armes différentes. Les parades en opposition et la parade – riposte, si chère à l’escrime française, n’étaient pas utilisées. Le rôle de la lutte était important. Le but du combat n’était pas de se défendre mais de maîtriser l’autre à tout prix.

Le stage a pour objectif de présenter les techniques offensives et défensives de l’école allemande du milieu du Moyen Age ainsi qu’une adaptation aux besoins du spectacle vivant et de la scène. Comme c’est notre habitude depuis de nombreuses années, nous proposons des ateliers tournants sur des sujets techniques comme l’épée seule, l’épée et bouclier, les armes d’hast et de choc, mais aussi sur la sécurité, la présentation en spectacle et la mise en scène.

Nous serons très contents de retrouver ceux qui nous suivent depuis des années et de rencontrer de « nouvelles têtes » pour deux jours pleins d’expériences excitantes et d’échanges fructueux.

Cordialement

Philippe Penguy et Michael Müller-Hewer

PROGRAMME:

  1. Les « fondamentaux » du combat à l’épée à deux mains de l’école allemande(les « 5 Meisterhaue » (coups de maître) de Maître Liechtenauer ; Winden; Versetzen etc.)
  2. Le maniement du grand bâton (halbe stange) et des armes d’hast ;
  3. Le combat à l’épée/cimeterre et au bouclier (rond, en amande, écu) ;
  4. La mêlée et le combat en formation ;
  5. Les espaces scéniques différents et leur utilisation pour le combat ;
  6. Les fondamentaux de la mise en scène et la vision du spectateur ;
  7. Création et présentation des scènes de combat

Une partie des armes est fournie. Si vous disposez d’une épée longue ou à une main, un fauchard ou un cimeterre, vous êtes invité à les amener au stage. Amenez exceptionnellement aussi un masque d’escrime si vous en disposez. Le stage nécessite une tenue comprenant des chaussures de sport, un training et un t-shirt. Des gants de cuir sont obligatoires!

Inscription par Internet Les inscriptions ne sont prises en compte qu’après versement de 30,- Euros d’arrhes.
Chèque libellé à USI escrime à envoyer à : Cie. Cyclone, Philippe Penguy,
67, rue Olivier Métra, 75020 Paris
Adresse du stage : Salle d’armes de US Ivry, gymnase Lénine, Bd de Brandebourg, 94200 Ivry-sur-Seine.
Informations : Michael M. Hewer +33 6 60 54 33 29 Jeux d’Epées
Philippe Penguy +33 6 60 76 07 63 Cie. Cyclone

LA TAVERNE DES MOUSQUETAIRES

samedi 19 janvier 2008, 13h30 à 18h30 et dimanche 20 janvier, 10h à 17h30

Organisation : La Cie. STICS et la Cie. Cyclone

Michaël Hewer Philippe Penguy

maître d’armes A.A.I

Prix : 85,- Euros Participants : Comédiens, cascadeurs et amateurs, débutants/ avancés

Date limite d’inscription : 12 janvier

Nous avons choisi pour ce stage un titre évocateur. Les mousquetaires, pour situer une époque dans le temps et l’imaginaire de cape et d’épée, et la taverne, pour pouvoir déborder du cadre strict de l’escrime.

Nous aborderons donc les techniques de la rapière, de la dague, mais aussi les principes élémentaires de la cascade. Chutes, techniques de combat à mains nues, armes improvisées. Nous disposerons pour ce stage d’une salle de combat avec tatami, en plus de la salle d’Armes habituelle. Nous vous proposerons également des scènes choisies afin de mêler texte et combat, mais vous pouvez également amener des textes de votre choix.

En 12 heures de travail nous aborderons :

  • La rapière historique et la rapière au théâtre.
  • les règles de sécurité d’un travail sur scène sans protection
  • prises de fer et contrôle du coup d’estoc.
  • exercices de dissociation des deux mains, la dague et la rapière.
  • combat à mains nues (coup de poing, gifles, coup de pied, étranglements…)
  • chutes (avant, arrière, chutes avec armes)
  • armes improvisées (détournement d’objets, balais, chaises, etc)
  • travail du texte (le bossu, commedia dell’arte, les trois mousquetaires…)
  • initiation au montage des combats et à la mise en scène

Une partie des armes est fournie. Si vous disposez d’une rapière et d’une dague, vous êtes invité à les amener au stage. Amenez également « vos armes improvisées ». Le stage nécessite une tenue comprenant des chaussures de sport, un training et un t-shirt. Des gants de cuir sont obligatoires!

Inscription par Internet Les inscriptions ne sont prises en compte qu’après versement de 30,- Euros d’arrhes.

Chèque libellé à l’ordre de : USI escrime à envoyer à : Cie. Cyclone, Philippe Penguy, 67, rue Olivier Métra, 75020 Paris.

Adresse du stage : Salle d’Armes, gymnase Lénine, 50 Bd de Brandebourg, 94200 Ivry-sur-Seine.

Infos : Michael M. Hewer +33 6 60 54 33 29 info@jeuxdepees.net

Philippe Penguy 06 60 76 07 63 ciclone@free.fr

Stage : Le combat dramatique

LE COMBAT AU MOYEN AGE – La technique au service du texte et de l’acteur

samedi 27 octobre 2007, 13h30 à 18h30 et dimanche 28 octobre 2007, 10h à 17h30 Organisation : Jeux d’Epées et la Cie. Cyclone

Prix: 85,- €

Nombreux étaient les Etats en Allemagne, dans lesquels il existait une jurisprudence basée sur le duel, le combat judiciaire. Les écoles d’escrime allemande des 15e et 16e siècles enseignaient un style de combat fondamentalement offensif utilisant surtout les coups de taille et très peu
d’estoc. Les parades en opposition et la parade – riposte, si chère à l’escrime française, n’étaient pas utilisées. Le rôle de la lutte était important. Le but du combat n’était pas de se défendre mais de maîtriser l’autre à tout prix.

Le stage a pour objectif de présenter les techniques offensives et défensives de la fin du Moyen Age ainsi qu’une adaptation aux besoins du spectacle.

Créer une scène d’escrime correspondant à une période historique bien précise est un défi pour chaque chorégraphe de combat. Mettre le combat au service d’un texte et un rôle est un vrai défi pour un comédien. En nous appuyant sur des auteurs comme Shakespeare nous essayerons de développer une approche historique.

En 12 heures de travail nous abordons :

  • le système élémentaire du combat à l’épée bâtarde, l’épée et au bouclier;
  • Contrôle du coup et frappe de taille ;
  • les « 5 Meisterhaue » (coups de maître) du système de combat du Maître Liechtenauer ;
  • « Übergreifen » et « unter das Kinn » ;
  • la sécurité et les armes lourdes ;
  • travail du texte: Macbeth Acte 5/Sc. 7
  • la chorégraphie d’un combat « historique » et les bases de la mise en scène.

Une partie des armes est fournie. Si vous disposez d’une épée, vous êtes invité à l’amener au stage. L’entraînement nécessite une tenue comprenant des chaussures de sport, un training et un tee-shirt. Des gants en cuir sont obligatoires!

L’épée de cour et le fleuret au 17ème

samedi 27 janvier 2007, 13h30 à 18h30 et dimanche 28 janvier 2007, 10h à 17h30

Organisation :

La Cie. STICS et la Cie. Cyclone

Michaël M. Hewer, maître d’armes A.A.I

Philippe Penguy

Prix : 85 Euros

Participants :

Amateurs et professionnels, débutants/ avancés

Date limite d’inscription : 20 janvier

Le stage a pour objectif de présenter les techniques d’estoc de l’épée de cour et du fleuret du 17ème siècle des maîtres Liancourt et Besnard, ainsi qu’une adaptation aux besoins du spectacle vivant.
L’épée de cour est finalement une arme évoluée de la rapière. Par sa légèreté, elle autorise un jeu d’escrime restreint à la pointe seule. L’épée émoussée, utilisée alors pour l’entraînement, fut remplacée par le fleuret à lame flexible. Jusqu’au commencement du 18
ème siècle, les lames des fleurets étaient encore montées dans des poignées d’épées de forme usuelle à l’époque, excepté dans le cas du fleuret français conventionnel qui était dépourvu de « pas d’âne ». La garde française « à lunette » fut inventée à la fin du 18ème siècle. Cette lunette, qui n’est que le contour d’une double coquille, fut adoptée parce qu’elle constituait la plus légère des gardes.

Inscription par Internet Les inscriptions ne sont prises en compte qu’après versement de 30,- Euros d’arrhes.
Chèque libellé à l’ordre de « USI escrime » à envoyer à : Cie. Cyclone, Philippe Penguy,
3 r Blanqui, 94200 Ivry-sur-Seine
Adresse du stage : Salle d’armes de US Ivry, gymnase Lénine, Bd de Brandebourg, 94200 Ivry-sur-Seine.
Informations : Michael M. Hewer +33 6 60 54 33 29 info@jeuxdepees.net

Philippe Penguy +33 6 60 76 07 63 ciclone@free.fr

En 12 heures de travail nous abordons :

– histoire : L’épée et le fleuret selon Besnard et Liancourt

– les règles de sécurité d’un travail sur scène sans protections,
– un système basique d’attaque et défense
– exercices de dissociation des deux mains;
– emploi de l’épée et la main nue;
– initiation au montage des combats et à la mise en scène.

Une partie des armes est fournie. Si vous disposez d’une épée et d’un fleuret, vous êtes invité à les amener au stage. L’entraînement nécessite une tenue comprenant des chaussures de sport, un training et un T-shirt. Des gants en cuir sont obligatoires !

LE COMBAT AU MOYEN-AGE

Samedi 18 Novembre de 13h30 à 18h30, dimanche 19 novembre 2006 de 10h à 17h30

Prix : 85,- €

Créer une scène d’escrime correspondant à une période historique bien précise est un défi pour chaque chorégraphe de combat. Malheureusement, par manque de connaissance et d’expérience, la plupart des chorégraphes adaptent plus ou moins bien les techniques de l’escrime moderne à des armes telles que l’épée à deux mains ou la rapière, ce qui en soi n’est pas un mal, mais, vendu comme authentique, devient un mensonge au public.

Le stage a pour objectif de présenter les techniques offensives et défensives de la fin du Moyen Age ainsi qu’une adaptation aux besoins du spectacle vivant.

Nombreux étaient les Etats en Allemagne, dans lesquels il existait une jurisprudence basée sur le duel, le combat judiciaire. Les écoles d’escrime allemande des 15e et 16e siècles enseignaient un style de combat fondamentalement offensif utilisant surtout les coups de taille et très peu d’estoc. Les parades en opposition et la parade – riposte, si chère à l’escrime française, n’étaient pas utilisées. Le rôle de la lutte était important. Le but du combat n’était pas de se défendre mais de maîtriser l’autre à tout prix.

En 12 heures de travail nous abordons :

  • le système élémentaire du combat à l’épée et au bouclier;
  • les « 5 Meisterhaue » (coups de maître) du système de combat du Maître Liechtenauer ;
  • Winden – passage obligatoire pour aller à la lutte ;
  • « Übergreifen » et « unter das Kinn » ;
  • le maniement d’armes de choc ;
  • la sécurité et les armes lourdes ;
  • la chorégraphie d’un combat « historique » et les bases de la mise en scène.

Une partie des armes est fournie. Si vous disposez d’une épée, vous êtes invité à l’amener au stage. L’entraînement nécessite une tenue comprenant des chaussures de sport, un training et un tee-shirt. Des gants en cuir sont obligatoires !

Inscription par Internet Les inscriptions ne sont prises en compte qu’après versement de 30,- Euros d’arrhes.
Chèque libellé à USI escrime à envoyer à : Cie. Cyclone, Philippe Penguy,
3 r Blanqui, 94200 Ivry-sur-Seine
Adresse du stage : Salle d’armes de US Ivry, gymnase Lénine, Bd de Brandebourg, 94200 Ivry-sur-Seine.
Informations : Michael M. Hewer 06 60 54 33 29

Philippe Penguy 06 60 76 07 63 ciclone@free.fr

DE TAILLE ET D’ESTOC

samedi 1er avril 2006, 13h30 à 18h30 et dimanche 2 avril, 10h à 17h30

Organisation : La Cie. STICS et la Cie. Cyclone

Michaël Hewer maître d’armes A.A.I, Philippe Penguy

Prix : 80,- Euros Participants : Comédiens, cascadeurs et amateurs, débutants/ avancés

Date limite d’inscription : 26 mars

Le stage a pour objectif de présenter les techniques de la forte épée et de la rapière ainsi que leur adaptation aux besoins du spectacle.

Ces armes qui apparaissent au 16 e siècle, possèdent un panier ou une coupe pour la protection de la main et sont les premières armes permettant une véritable parade en opposition avec la lame adverse. La forte épée, arme de taille (Wallonne, Pallach/Allemagne, Schiavone/Italie, Baskethilt/Angleterre), et la rapière, arme d’estoc, sont souvent confondues. Leur impact sur les techniques d’escrime de l’époque est considérable.

En 12 heures de travail nous abordons :

  • histoire : la rapière italienne de Marozzo, Agrippa et Capo Ferro
  • les règles de sécurité d’un travail sur scène sans protection
  • la différence entre la technique de taille historique et sportive
  • exercices de dissociation des deux mains
  • emploi de l’épée et la main nue
  • la dague et la rapière
  • initiation au montage des combats et à la mise en scène

Une partie des armes est fournie. Si vous disposez d’une rapière et d’une dague, vous êtes invité à les amener au stage. L’entraînement nécessite une tenue comprenant des chaussures de sport, un training et un t-shirt. Des gants de cuir sont obligatoires, ils peuvent être mis à disposition !

Inscription par Internet Les inscriptions ne sont prises en compte qu’après versement de 30,- Euros d’arrhes.

Chèque libellé à USI escrime à envoyer à : Cie. Cyclone, Philippe Penguy,
3 r Blanqui, 94200 Ivry-sur-Seine

Adresse du stage : Salle d’armes de US Ivry, gymnase Lénine, Bd de Brandebourg, 94200 Ivry-sur-Seine.

Infos : Michael M. Hewer +33 6 60 54 33 29 info@jeuxdepees.net

Philippe Penguy 06 60 76 07 63 ciclone@free.fr

Le Combat Médiéval adapté au spectacle

samedi 19 novembre 2005, 13h30 à 18h30 et dimanche 20 novembre 2005, 10h à 17h30

alexandre-bourguignion

Alexandre Bourguignon

philippe-penguy

Philippe Penguy

Organisation :La Cie. Cyclone

Participants : Amateurs et professionnels, débutants/ avancés

Prix : 80,- Euros

Date limite d‘inscription :12 Novembre 2005

Le stage a pour objectif de présenter les rudiments des techniques offensives et défensives de la fin du Moyen Age ainsi qu’une adaptation aux besoins du spectacle vivant.

Pour ce stage, nous nous inspirerons des pratiques épée/bouclier rencontrées dans le spectacle vivant et nous irons également puiser notre inspiration dans le traité du maiître italien Fiore dei Liberi (Flos Duellatorum in Armis), qui date du début du XVème siècle.
En 12 heures de travail nous aborderons:
• le système du combat à l’épée et bouclier rencontré dans l’escrime médiévale.
• les gardes et les rudiments de l’épée longue d’après Fiore dei Liberi.
• le maniement du grand bâton, la sécurité et les armes lourdes.
• le rapport entre combattant et spectateur et la gestuelle des personnages de théâtre.

Une partie des armes est fournie. Si vous disposez d’une épée et d’un bouclier, vous êtes invité à les amener au stage. L’entraînement nécessite une tenue comprenant des chaussures de sport, un training et un tee-shirt. Des gants en cuir sont obligatoires!

Le combat Médiéval adapté au spectacle

samedi 5 février 2005, 13h30 à 18h30 et dimanche 6 février 2005, 10h à 17h30

michael-hewer

Michaël Hewer, maître d’armes A.A.I

philippe-penguy

Philippe Penguy

Participants : Amateurs et professionnels, débutants/ avancés
Organisation :La Cie. STICS et la Cie. Cyclone
Date limite d’inscription : 26 janvier 2005

Prix : 80,- Euros

Le stage a pour objectif de présenter les rudiments des techniques offensives et défensives de la fin du Moyen Age ainsi qu’une adaptation aux besoins du spectacle vivant.

Pratiquer l’escrime, c’est un peu retrouver les pas de nos anciens. En l’occurrence, c’est une rencontre avec le Maître d’armes allemand Liechtenauer (14e siècle) et le traité Walpurgis (I.33 – 12e siècle). Savoir manier une épée à deux mains ou l’épée et bouclier permettra de découvrir les techniques ambidextres, et l’utilisation de l’arme dans sa totalité (lame, garde, pommeau).

En 12 heures de travail nous abordons:
• le système élémentaire du combat à l’épée et bouclier inspiré par le traité allemand Walpurgis (I.33);
• les « 17 pièces principales (Hauptstücke) » du système de combat du Maître Liechtenauer;
• le maniement du grand bâton et d’autres d’armes d’hast et de choc, la sécurité et les armes lourdes;
• le rapport entre combattant et spectateur et les bases de la mise en scène

Une partie des armes est fournie. Si vous disposez d’une épée, vous êtes invité à l’amener au stage. L’entraînement nécessite une tenue comprenant des chaussures de sport, un training et un tee-shirt. Des gants en cuir sont conseillés!